Sur quels critères choisir la race de son chien ?

De nombreuses personnes choisissent souvent d’avoir un compagnon canin pour combler un manque ou un besoin. Il peut s’agir d’affection qui nécessite de caresser un chien toute la journée. Cependant, il y a beaucoup de chiens qui n’aiment pas être flattés et ils l’expriment de différentes manières. Soit parce qu’ils sont trop forcés par une manipulation inconfortable en tant que chiots, soit simplement par préférence. Certains chiens donnent la priorité à d’autres besoins que les caresses, comme l’exercice, l’exploration, creuser, etc. Il est donc nécessaire de déterminer son tempérament avant de s’engager.

S’informer sur les diverses races

Avant de choisir son chien, il est important de faire des distinctions entre les races pour comprendre quel type de chien vous aurez. Par exemple, un chien de type berger est choisi pour rassembler un groupe de personnes. S’il se retrouve à la garderie ou s’il a plusieurs enfants, il aura tendance à faire ce pour quoi il a été créé. Cela comprend l’étranglement du mollet pour « gérer » l’attitude rebelle. Un chien de chasse aura un instinct de prédateur très développé, et il pourra aussi avoir envie de creuser. Il en va de même pour les chiens primitifs qui naissent avec cette tendance à la chasse, ils sont difficiles à combiner avec de petits animaux ou même de petits chiens. Dans le cas de ces races, la socialisation en tant que chiot sera encore plus importante. Afin de bien choisir son chien, vous pouvez visiter des sites web comme celui de ouaf ouaf.

Éducation et besoin du chien

Pour savoir quel chien choisir, vous devez comprendre ce qu’il faut faire avec. Par exemple, les chiots sont un peu comme des bébés humains. Ils se lèveront la nuit, ils auront besoin de votre compagnie, ils devront apprendre à vivre seuls et à avoir un bon comportement. Qu’il s’agisse d’un nourrisson ou d’un adulte, les besoins d’un chien doivent être satisfaits avant que des problèmes de comportement ne surviennent : aboiement, agressivité, sabotage, peur, entêtement, trouble obsessionnel compulsif, désobéissance, automutilation, etc. Les chiens adultes ont besoin d’au moins 60 à 90 minutes d’activité physique par jour, à l’exclusion du travail mental, de la mastication et des relations sociales. Si vous pensez que votre chien n’a pas besoin de sortir et que votre jardin lui suffit, vous vous trompez. Les chiens ont besoin d’explorer et de modifier leur environnement afin de maintenir leur équilibre.

Chiot ou chien adulte

Les chiens adultes ont généralement déjà une histoire. Ils sont souvent déjà éduqués, propres et leurs évaluations comportementales par le personnel du refuge peuvent leur donner une meilleure compréhension de leurs besoins et de leurs limites. Tout cela représente un énorme avantage. Posséder un chiot est une opportunité de l’élever de bout en bout et on sait quel tempérament il aura dans le futur si on le choisit chez un bon éleveur.

Quoi qu’il en soit, lorsque vous avez un chien, attendez-vous à des surprises. C’est un individu avec sa propre complexité et sa propre génétique. Vous devez donc être prêt à faire face à quelque chose que vous n’aviez pas prévu. Certains chiens auront plus de mal à s’adapter à la vie dans de petits espaces urbains. Certaines races de chiens sont plus sujettes aux aboiements et ont fréquemment plus de tendances à l’anxiété que d’autres, tandis que d’autres s’en tireront mieux dans un environnement occupé. Les caniches nécessitent plus de toilettage et de brossage quotidiens que pour chien à poil court. Les chiens à poil long muent, parfois violemment, le plus souvent au printemps et à l’automne. Par conséquent, un brossage régulier est nécessaire pour éviter les nœuds inconfortables, voire douloureux pour votre chien.

Acheter un chiot berger Australien en ligne
Le rôle de la queue du chien dans son équilibre